Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Taxi Brousse 85

Oued Kraâ : l'arrivée au village.

Et voilà ! Après huit jours de voyage et 3.600 kilomètres parcourus, nous sommes arrivés.

Récit des 800, derniers kms qui nous ont permis d’atteindre le village et de retrouver Joël Le Borgne qui depuis quelques semaines, a préparé sur place notre action avec les autorités locales et les pêcheurs.

 

Vendredi 18 novembre 2016 :

Nous avons passé une bonne nuit dans la cour de Saliha. Ici, aucune circulation autour de nous. Seuls quelques chiens et l’âne de Saliha ont légèrement troublé notre sommeil.

Nous prenons notre petit déjeuner à l’auberge et pour une fois ne remontons pas dans les véhicules car nous avons décidé de prendre une journée de repos après cinq jours complets à rouler.
Certains vont faire des courses à Guelmin avec Saliha, d’autres bricolent … ou rédigent le blog.
Le pique-nique du midi est suivi d’une sieste bien méritée et d’une petite balade dans la palmeraie.

Oued Kraâ : l'arrivée au village.
Oued Kraâ : l'arrivée au village.
Oued Kraâ : l'arrivée au village.
Oued Kraâ : l'arrivée au village.

Saliha a fait chauffer le hammam, la toilette n’est pas superflue !
Malgré la sieste et le thé qui a suivi le repas, tout le monde est vite au lit.

L’anecdote du jour :  le vendredi, au Maroc, c’est couscous dans toutes les familles. Saliha évidemment ne déroge pas à la tradition et nous en sert un délicieux, même si la viande de chèvre, un peu coriace et devant être décortiquée à la main dans le plat ne fait pas l’unanimité dans le groupe !

 

Samedi 19 novembre 2016 :

Cette fois il faut repartir, environ 800 kilomètres restent au menu pour atteindre notre objectif. A huit heures nous sortons de la palmeraie, direction Tan Tan où nous faisons un petit arrêt café.
Nous savons que la route de Laayoune a été coupée par des pluies violentes il y a quelques jours. Mais d’après les renseignements que nous avons, il n’est pas nécessaire de faire le détour par le désert et Smara puisque la route côtière entre Tarfaya et Foum el Oued, la plage de Laayoune, aurait été rétablie.
Après un arrêt pour quelques courses à Akhfenir, nous pique-niquons à la lagune de Naïla devant le somptueux spectacle des îlots où vaquent quelques flamants roses et des dunes tombant dans la mer.

Oued Kraâ : l'arrivée au village.
Oued Kraâ : l'arrivée au village.

A Tarfaya on nous confirme que la route côtière est ouverte. Nous roulons très bien car les dunes n’ont pas envahi la route comme cela arrive souvent ici. Vers 16 heures nous atteignons la piste provisoire, à sens unique, qui a été aménagée pour franchir l’oued.
Après une longue attente nous nous engageons en convoi avec une vingtaine de voitures et camions et finissons par atteindre vers 17 heures Foum el Oued que nous traversons pour nous installer dans les petites dunes près de la mer.

L’anecdote du jour : une fois bien installés, nous nous félicitons mutuellement. C’est la première fois en une semaine que nous arrivons à monter le bivouac avant la nuit.
C’est à ce moment que nous voyons un militaire se diriger vers nous. Il s’excuse longuement mais il a des ordres : pas de campement dans cette zone, et ce n’est pas négociable !
Il ne reste plus qu’à démonter et chercher un autre lieu.
Par chance nous tombons sur un « camping » marocain. Je mets camping entre guillemets parce que c’est une sorte de parking plein de cailloux, sans eau ni lumière et dont les toilettes sont dans un état indescriptible.
Mais ça fera l’affaire pour cette nuit…

 

Dimanche 20 novembre 2016 :

Vers huit heures nous reprenons la route vers Boujdour, la dernière bourgade avant l’Oued Krâa.
Notre Nationale 1 longe toujours la mer à travers un reg plat et monotone.

La Nationale 1 vers Boujdour.
La Nationale 1 vers Boujdour.

La Nationale 1 vers Boujdour.

Après quelques courses à Boujdour, pour nous mais aussi pour Joël et Marie-Ange Le Borgne qui sont à Krâa depuis un mois et manquent de fruits et légumes, nous descendons sur la plage d’Aouiziouel pour pique-niquer. Comme c’est dimanche, il y a là quelques familles saharaouies qui ont planté leur tente pour passer la journée à la mer.

Oued Kraâ : l'arrivée au village.

Les derniers 150 kms et nous voilà à l’entrée de la petite route goudronnée qui mène au village de pêcheurs. Averti de notre arrivée Joël vient à notre rencontre sur son quad et nous parcourons les derniers kilomètres ensemble.

Après nous être installé, nous partons avec Joël à la rencontre des pêcheurs. Ils sont en cette fin d’après-midi en pleine effervescence car c’est l’heure où les bateaux partis la veille reviennent tandis que d’autres s’en vont à leur tour. Des tracteurs aident désormais aux manœuvres de départ et d’arrivée sur la plage mais on voit bien que cela reste délicat et certainement dangereux.

Oued Kraâ : l'arrivée au village.
Oued Kraâ : l'arrivée au village.
Oued Kraâ : l'arrivée au village.

Nous saluons de nombreux pêcheurs que Joël connait bien et j’ai le plaisir de retrouver Omar, un pêcheur de poulpe rencontré lors d’un de mes précédents passages.

L’anecdote du jour : depuis Tanger nous avons gagné environ une heure de lumière le soir, du fait de notre déplacement vers l’ouest et le sud. Mais malgré tout il fait nuit noire à 19 heures (marocaine, donc UTC). Nous dinons dehors mais bien couvert car la température baisse rapidement dès le coucher du soleil. Et surtout il souffle un fort vent de nord qui parait bien frisquet après la chaleur de l’après-midi.

A suivre, dès que possible, notre séjour au village et en attendant quelques images de nos derniers kilomètres.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

manažérske kurzy 18/12/2016 15:33

I laughed out loud, shed some tears … Scrambled Eggs is a theatrical feast for women of all ages and the men who love them!" and CBS’ Magee Hickey “I haven't laughed so hard in years. It's touching, poignant, funny and oh so very real.

Yves 26/11/2016 13:44

Bonjour à tous et merci pour ces beaux moments que j'aurais du partager avec vous. Vivement le prochain départ pour que je puisse en profiter aussi. Bonne continuation à vous et continuez à nous faire partager votre voyage

Marco 23/11/2016 23:31

Bravo, j'imagine un grand moment de satisfaction en arrivant.

Nickie 23/11/2016 22:31

Des souvenirs en pagaille ! À bientôt pour la suite...

Alain G 23/11/2016 22:14

Et bien, cela fonctionne maintenant !! Les pages s'affichent normalement.
Tres jolies photos, belle lumière et belle musique...
Le montage vidéo est top !!!
Bon courage à tous les 5. Vivement votre retour pour avoir vos impressions "pour de vrai".
Alain