Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Taxi Brousse 85

Oued Kraâ : retour au bercail.

Après avoir fait nos adieux aux pêcheurs, nous avons repris la route, toujours notre chère Nationale 1, mais vers le nord. Cette fois plus de soleil dans l’œil toute la journée mais par contre un fort vent de face : la consommation de gasoil s’envole, d’autant que nous roulons à bonne allure. Toujours les mêmes paysages bien sûr et les mêmes rares rencontres. Seul changement : quelques gouttes de pluie viennent nous rafraichîr et ôter la poussière de nos pare-brise.

Le soir nous dinons et bivouaquons à « La Courbine d’Argent à Sidi Akhfenir » en compagnie d’un groupe de pêcheurs puisque ce lieu est spécialisé dans cette activité. Retour à la civilisation avec douches, wifi et … apéro à gogo !

Sur la route de Guelmim, le lendemain matin lors d’un petit arrêt café à Tan Tan, nous rencontrons un sympathique cireur de chaussures qui nous propose ses services … bien inutiles pour nos sandales ! Mais nous ne serons pas venus pour rien puisque Alain Roux décide de lui donner le vélo qui traine dans la remorque depuis Olonne et qui, pour cause de terrain inadéquat, n’est pas resté à l’Oued Kraâ.

Pour lui, ce sera Noël avant l’heure (ou plutôt Mouloud avant l’heure !) et ses remerciements nous poursuivent bien après notre départ. Quant à Alain Delêtre, il ne regrettera pas cet intrus  à deux roues dans sa chambre !

Oued Kraâ : retour au bercail.
Oued Kraâ : retour au bercail.

A midi nous atteignons Guelmim où nos routes vont de séparer. Les deux Alain, Hervé et Jean-Michel se dirigent vers la France en passant par Ouarzazate car Jean-Michel a encore dans sa voiture une livraison à faire : des tricots confectionnés à Saint Mathurin et destinés à un dispensaire.

Yves va rester dans le coin en commençant par un séjour chez Saliha à la maison saharaouie en attendant sa petite femme qui lui a fait la bonne surprise de débarquer à Agadir dans quelques jours.

Avant de nous quitter, nous déjeunons dans une petite gargote de Guelmim pour un prix dérisoire (à noter l’ingénieux dessous de plat !)…

Oued Kraâ : retour au bercail.
Oued Kraâ : retour au bercail.

Depuis nous avons eu des nouvelles du village par Joël qui est resté là-bas : les pêcheurs sont enchantés du matériel reçu et les autorités locales ravies que tout se soit passé à la satisfaction de tous.
Joël a même vu le gouverneur de la province de Boujdour qui lors d’une visite lui a exprimé sa satisfaction et a tenu à le remercier ainsi que Taxi Brousse 85 pour l’action réalisée.

Encourageant pour l’avenir !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article